Gyso von Bonin gère une grande exploitation biologique comptant 18 types de cultures et élevant de nombreux animaux. Le domaine compte 200 hectares dont 15 hectares de colza.

Sa pratique de l’agriculture biologique suit le modèle biodynamique développé par Rudolf Steiner. La région est parsemée de collines, avec des pentes abruptes et des vallons temporairement inondés. Surtout constituées de sable limoneux, les terres de l’exploitation sont majoritairement bordées de forêts. L’agriculture biodynamique reconnaît l’importance de la rotation des cultures.

Gyso von Bonin mène actuellement des essais avec des méthodes alternatives de contrôle des parasites du colza. Il conduit des expériences sur l’huile de lavande, le pain fermenté (acide lactique) et la production de produits homéopathiques.

Les récoltes de colza de la ferme représentent environ la moitié des quantités récoltées par les exploitations conventionnelles. Le volume des récoltes peut varier d’année en année. Mais ce n’est pas un désavantage financier car les coûts de production sont moins importants, et le prix de vente du colza biologique est beaucoup plus élevé (750 euros/tonne contre 350 euros/tonne).

Visionnez l’interview de Gyso von Bonin

Gyso von Bonin gère une grande exploitation biologique comptant 18 types de cultures et élevant de nombreux animaux. Le domaine compte 200 hectares dont 15 hectares de colza.